Une page blanche

[à ouvrir dans une nouvelle fenêtre->’L’ultimo bacio’;Carmen Consoli ]

Une page blanche.

Pour se donner le temps…

Se donner le temps de.

Inspirer et expirer, et puis pleurer ou bien rire et puis si c’était juste vivre. Oui, en fait c’est juste ça, c’est respirer, c’est vivre. Comme on veut comme on peut ou même les deux. Et même. Les deux.

*** *** ***      *** *** ***    *** *** ***      *** *** ***     *** *** ***

Une page blanche, le grand cahier.

Si je souffle sur la blanche, les feuilles ne tomberont pas.

Et je serai et elle sera toujours,

Là.

La caresse du papier adoucit

La paume,

L’âme et le coeur et

La tête se repose.

Blancheur.

 

!
Publicités

Une Réponse to “Une page blanche”

  1. vfouiiiiiiiiiiiiii CHEU SAI CHEU SAI
    mais disco je l’ai vu euh…tu sais…genre quand tu paye pas…enfin voilà quoi tu sais…hem
    donc le portefeuille est sauf
    Mais bon il est très très traaaaaaaaaay mauvais

    et sinon tu écoute Poni Hoax? YEAAAAAAAH TU AS L’AMOUR DE LA HYPE EN TOI!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :