Back to black

Petit blog, je t’ai laissé tomber comme une vieille chaussette voire même, si je pousse un peu mémé, comme une merde. La vie et ses affres, facebook et ses affres, bref… Mais, dans ma grande lâcheté, dans mon abandon qui s’éternisait, me boursouflant de scrupules, une main s’est tendue ou plutôt, un coup de pied au cul. C’est vrai que c’est un peu dur d’imaginer un coup de pied au cul qui se tend et pourtant..

C’est l’ami Odett, qui m’a secoué le cocotier (comme on ne dit plus depuis 1986) en me recommandant à ses lecteurs dans son trés chouette BLOG. Là je me suis dit bon, quand même..etc je vais passer sur mon cheminement spirituel qui présente assez peu d’intérêt. Le fait est que, de procrastination en flemmardises, je me suis dit faut aller au charbon (une pensée pour feu Pierre Bachelet me vient de façon subite).

Le problème et ç’en est vraiment un, est que je ne me sens pas en verve, que j’ai l’impression que j’écris du mou de veau et que le sentiment de n’être pas drôle ni intéressante est difficile à vivre.

Pourtant, il est bien des sujets qui commencent à m’inspirer..mais jamais ne me vient ni une argumentation lyrique, ni une chute digne de ce nom.

La télé, éternelle source d’inspiration, ne cesse de m’envoyer moult stimuli, et parfois je me dis que ah ben tiens ça ce serait marrant d’en parler..mais je n’y arrive pas, un blocage se fait et BLOP…rien ne vient au-delà de cette amorce d’idée. Les pubs pour Audika, la pub où Madame de Fontenay vante les mérites d’une baignoire à petite porte (oui, je regarde bcp la télé à l’heure des vieux, entre Delarue et le Renard), les pubs pour les testaments obsèques (voilà, ça confirme)..tout ça me paraît être un fameux fumier sur lesquelles de belles fleurs pourraient pousser mais rien…Alors je me vois mal juste écrire « ahlala la pub pour Audika elle est bien rigolote quand même »..ben non, ça se fait pas, je veux dire, c’est pauvre, c’est petit, c’est mesquin et mon public si dense, fidèle et avide mérite beaucoup mieux. Alors voilà, j’écris pour dire que je n’ai rien à écrire, que je suis constipée du clavier…

Alors, en attendant la dragée Fuca qui me libérera de ce sortilège, le microlax de mes mots, le dulcolax de mes proses, je viens ici dire que je vais faire des efforts, que je pense à toi petit blog, que je voudrais honorer la généreuse pub faite par Odett et que je vais m’y essayer pour de vrai..

Allez, en attendant, je te souhaite mon petit lectorat à présent imaginaire, une bien bonne journée.

Marina.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :